Tout savoir sur la carotte

carotte

Voici l’un des légumes les plus riches du potager.

La carotte se mange cuite ou crue, sans oublier les fanes, excellentes dans le potage. Il existe beaucoup de variétés de carottes : certaines sont résistantes au froid et présentent une bonne qualité de conservation. La longueur des racines dépend d’abord de la variété choisie. Dans les sols lourds et argileux, préférez les racines courtes.

Le semis :

Le semis se pratique en pleine terre, directement en place, dans une terre fertilisée de l’automne précédent. Pas très regardante sur la température, la carotte est exigeante sur la nature du sol. Ce dernier doit être drainant, souple et fertile. Le semis se pratique de mars à septembre. Les rangs sont espacés de 25 centimètres. Émiettez bien le sol, ôtez les cailloux et les plantes indésirables. Tracez un sillon de très faible profondeur. Semez les graines très clair (peu de graines). Attention, elles sont fines ! Tassez avec le dos du râteau, puis arrosez avec une pomme fine. La levée se fait en 1 à 3 semaines. Durant cette période, la terre doit rester humide.
À savoir : On peut mélanger des graines de radis aux graines de carotte. En récoltant le radis, la place se fait pour les carottes, en place plus longtemps. Recouvrez les graines avec du compost, du terreau ou du sable, mais légèrement!

L’éclaircissage :
Technique culturale indispensable qui a pour but de laisser assez de place aux carottes pour leur développement. Il faut donc arracher un certain nombre de pieds dès que les carottes ont 5 à 6 feuilles. Laissez seulement une carotte tous les 3 centimètres (2 doigts). Lorsque les carottes se touchent à nouveau, supprimez-en une sur deux, voire deux sur trois (il reste 7 à 8 centimètres entre deux plants, environ 4 doigts). Les carottes arrachées lors du second éclaircissage peuvent déjà être consommées (frottez-les, passez-les rapidement sous l’eau et croquez !).

La récolte :
La récolte se fait au fur et à mesure des besoins, dès trois mois après le semis.

La carotte aime :
- l’humus, la chaux et la potasse
- les semis trop drus
- une rotation de culture sur 4 ans
- les binages et sarclages
- les plantes à forte odeur : ail, oignon, poireau, tanaisie, lavande, coriandre…

La carotte n’aime pas :
- l’excès d’azote
- les fertilisations fraîches
- les longues périodes de chaleur
- la présence de l’aneth et la pomme de terre
- être entreposées à coté des pommes qui leur donnent un goût amer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum