Neymar, des premiers résultats rassurants

NEY

Victime d’une entorse à la cheville droite lors du choc face à l’Olympique de Marseille (3-0), Neymar a passé des premiers examens dans la nuit de dimanche à lundi.

Pas moins de 39 fautes, 11 cartons jaunes: le spectacle n’a certes guère été au rendez-vous sur la pelouse du Parc des Princes, mais ce 78e Clasico entre le PSG et l’Olympique de Marseille aura été particulièrement engagé. Par chance pour les Phocéens, si Neymar a dû quitter le terrain sur une civière, c’est pour s’être sévèrement tordu la cheville droite sur une reprise d’appuis sans que Bouna Sarr, avec qui Neymar était à la lutte, n’y soit pour quelque chose. De quoi donc échapper à une belle polémique.

« J’espère qu’il n’a pas grand-chose. Les grands joueurs, on préfère les voir sur la pelouse, même si c’est contre nous », n’a d’ailleurs pas manqué de commenter Rudi Garcia. Si le Brésilien ne sera évidemment pas du Clasico acte II, mercredi, en quarts de finale de la Coupe de France, ni même du déplacement à Troyes, le week-end prochain, lors de la 28e journée de Ligue 1, le Brésilien peut néanmoins encore espérer être rétabli pour le choc face au Real Madrid, mardi prochain, en huitièmes de finale retour de Ligue des champions. Et pas seulement parce qu’Unai Emery s’est montré optimiste à son sujet à l’issue de la rencontre.

Marquinhos également touché
« C’est une torsion, on va faire des examens médicaux. Il est plus tranquille, on va être optimiste. Si je dois répondre oui ou non, je préfère dire oui », a ainsi déclaré l’entraîneur parisien. Et à en croire les premiers examens médicaux, auxquels s’est soumis l’ancien Barcelonais à l’Hôpital américain de Neuilly malgré l’hématome, les premiers signes seraient encourageants. D’après RMC, le n°10 parisien, qui a pourtant quitté le Parc des Princes sur des béquilles, ne souffre ni d’une fracture, ni même d’une entorse grave. Les prochaines heures seront toutefois déterminantes quant à l’évolution de la blessure.

L’inquiétude est néanmoins double pour les vice-champions de France. Car Neymar n’a pas été le seul joueur parisien à passer le début de sa nuit à l’Hôpital américain de Neuilly. Marquinhos était également présent en raison d’un souci musculaire à une cuisse. Un problème de plus pour les Parisiens à huit jours du match retour face au Real.

 

Ref : www.sports.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum