Montez un escalier en spirale

escalier

Les escaliers à spirale prennent peu de place dans une pièce. Si l’escalier à spirale se passe de tout appui, l’escalier hélicoïdal prend appui sur le mur. Métalliques ou tout en bois ou encore mélangeant les deux matériaux, ce genre d’escalier constitue un décor à la fois léger et d’inspiration moderne. Souvent préfabriqué en usine, ce type d’escalier se monte sans grandes difficultés en suivant la notice détaillée fournie par le fabricant.
La dernière marche de l’escalier doit être solidaire du palier. Sa fixation doit être très soigneusement faite car c’est d’elle dont dépendra la solidité et la stabilité de l’ensemble.
Cette fiche conseil de bricolage vous donne les étapes à suivre afin de monter un escalier en spirale.

1.L’axe central

  • Engagez le premier manchon et la première marche (avec son limon) sur l’axe central.
  • Posez l’axe à la verticale et pratiquez une entaille à la base du premier limon.
  • Ce logement servira pour fixer l’équerre de maintien.
  • Procédez à la fixation de l’équerre, d’une part au sol et d’autre part dans l’entaille du limon.

2.Les marches

  • Les éléments du limon sont assemblés par tourillons.
  • Encollez ceux de l’élément de base.
  • L’élément suivant prend appui dessus.
  • Enfiler ensuite, le deuxième manchon et sa marche sur l’axe central.
  • En continuant la pose de tous éléments, vous verrez la spirale prendre forme.

3.La rampe

  • Sur le tenon encollé du premier élément du limon, emboîtez le poteau de départ de la rampe.
  • Fixez-le provisoirement avec deux liteaux maintenus par des serre-joints.
  • Encollez les tenons et tourillons de raccordement de l’embase prépercée des colonnettes de la rampe avant de la placer sur le limon.
  • Vissez dans le fond des trous prépercés, l’embase sur le chant du limon.

4.Le palier

  • Le socle du poteau d’arrivée de la balustrade présente un tenon : encollez-le avant de l’assembler à la mortaise de la dernière partie du limon.
  • Fixez la marche palière sur l’axe central, en la faisant coïncider avec la hauteur du parquet de l’étage.
  • En vissant cette marche au chant du plancher de l’étage, vous assurez la stabilité de l’escalier et renforcez sa fixation.
  • Les têtes de vis de la fixation doivent être noyées dans l’épaisseur de la marche palière.
  • Recouvrez-les ensuite de pâte à bois.

5.Les finitions

  • Posez les derniers manchons sur l’axe central jusqu’à la hauteur de la balustrade du palier.
  • Utilisez une clé à cliquet pour serrer la vis qui termine l’extrémité de la tige métallique.
  • Elle sert à la maintenir en place ainsi que tous les éléments qui l’habillent (manchons d’écartement et axes des marches).
  • Sur le dernier manchon et à la hauteur utile, effectuez un perçage pour poser une main courante horizontale de sécurité reliée à la balustrade du palier.
  • Elle assurera aussi la stabilité de l’ensemble.
  • Positionnez la rampe de sécurité entre la colonne de l’escalier et le poteau de la balustrade du palier après en avoir encollé les deux extrémités.
  • Pour l’esthétique, veillez à ce qu’elle soit de niveau.
  • La mise en place de l’ensemble de l’escalier étant réalisée, rebouchez à la pâte à bois tous les interstices des raccords. Laissez sécher et poncez avant de cirer, vitrifier ou teinter l’escalier.

Ref : www.conseils-brico.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE