Mon sol est-il argileux, sableux, calcaire, acide ?

jardin

Argileux, calcaire, sableux ou acide… de la nature du sol, dépend pour beaucoup le développement des plantes. Alors comment savoir sur quel sol est installé son jardin ?

3 paramètres importants qui définissent un sol
Un sol se définit, entre autres choses, par :

  • Sa texture, c’est-à-dire un mélange de particules minérales de différentes tailles que sont le sable, l’argile et le limon. Une terre équilibrée, que l’on nomme communément terre franche, se compose de 50 à 70 % de sable et de 15 à 20% d’argile ; elle possède un bon drainage mais également une capacité de rétention d’eau satisfaisante, ainsi qu’une fertilité élevée. Si votre sol contient plus de 25 % de particules argileuses, il est considéré comme argileux. S’il en contient moins de 8 %, et 70 % de sable (ou plus), c’est un sol sableux.
  • La quantité de carbonate de calcium. S’il joue un rôle important dans l’équilibre des sols (formation des complexes argilo-humiques) et dans le développement des plantes, sa présence en excès peut être source de carences nutritives pour ces mêmes plantes. On considère un sol comme calcaire lorsque son taux de carbonate de calcium dépasse 13%.
  • Son pH. Il mesure l’alcalinité ou l’acidité d’un sol. Le pH d’un sol fertile se situe entre 6 et 7. Au-delà de 7, le sol est basique, en deçà de 7, le sol est acide. Le pH influe notamment sur la solubilité des minéraux dans le sol et leur assimilation par les plantes.

Caractéristiques culturales des différents types de sols
Le développement des plantes est intimement lié à la qualité du sol sur lequel elles sont cultivées.
Un sol sableux est léger et sec. Il se réchauffe rapidement, ce qui est un atout pour les cultures précoces du printemps, mais se dessèche aussi très vite et ne retient que très mal les éléments fertilisants. Il se travaille facilement.

Un sol argileux est le plus souvent riche en éléments fertilisants et retient l’eau, mais est lourd, peu drainé, et lent à se réchauffer. Il est dur à travailler.

Un sol calcaire est filtrant, fertile si profond, mais alcalin (certains éléments nutritifs peu disponibles) et sec si peu profond.

Un sol acide est de faible activité biologique, source de perturbations pour l’alimentation et la croissance des plantes et facteur de toxicité et de maladies.

À la lumière de ces éléments, on comprend que ces différents types de sols ne peuvent être cultivés de la même façon et ne peuvent accueillir le même type de plantes et de légumes.

Comment analyser soi-même la nature de son sol ?
Pour le jardinier, il est important de savoir identifier la nature et la composition du sol. Une analyse en laboratoire peut être faite (lire Analyse du sol), mais vous pouvez, grâce à l’observation et la manipulation, tirer vos propres conclusions.

Reconnaître un sol sableux

  • Visuellement : sa couleur tend vers le marron intermédiaire. L’eau reçue est de suite absorbée.
  • Au toucher : friable, inconsistant.
  • À partir de la végétation spontanée : armoises communes, chiendents, mauves sylvestre, morelles noires, oxalis des fontaines, mourons des oiseaux…

Reconnaître un sol argileux

  • Visuellement : foncé. Flaques persistantes après une grosse averse. Larges fentes par temps sec.
  • Au toucher : collant lorsqu’il est humide, dur lorsqu’il est sec.
  • À partir de la végétation spontanée : bouton d’or, joncs communs, liserons, grandes oseilles, grandes prêles, moutardes des champs…

Reconnaître un sol calcaire

  • Visuellement : clair à blanchâtre.
  • Au toucher : texture fine, caillouteuse, sèche l’été, parfois collante par temps de pluie.
  • À partir de la végétation spontanée : bleuets, coquelicots, fumeterres, galéopsis, trèfles blancs, verveines officinales, vesces communes, genévriers, sureaux, sorbiers…

Un sol acide

  • Visuellement : souvent humifère, brun.
  • Au toucher : souvent frais.
  • À partir de la végétation spontanée : callunes, camomilles romaines, fougères, genêts à balai, pensées sauvages, rumex à feuilles obtuses, spergules des champs…

Ref : www.gerbeaud.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum