Messi est un génie

messi

Dos au mur en Equateur, l’Argentine s’en est remise à Lionel Messi, auteur d’un triplé. Vainqueur 3-1, l’Albiceleste verra la Russie.

Les organisateurs de la Coupe du monde en Russie peuvent être rassurés. Cristiano Ronaldo et Lionel Messi seront en effet du rendez-vous du Mondial 2018. Après le Portugal, vainqueur sans trembler de la Suisse (2-0), l’Argentine a en effet validé son billet pour la Russie. Mais à l’inverse des champions d’Europe, l’Albiceleste en aura été quitte pour une frayeur majuscule. Dans l’obligation de l’emporter pour espérer se qualifier sans devoir en passer par un tour de barrages, l’Argentine a démarré sa rencontre décisive en Equateur de la pire des manières, encaissant un but dès la 39e seconde…

Heureusement pour l’Albiceleste, le scénario catastrophe n’aura duré qu’une grosse dizaine de minutes. Le temps que Lionel Messi, muet en sélection depuis six matches, endosse son costume de sauveur et réponde à Ibarra, auteur de l’ouverture du score. Profitant d’un une-deux avec Angel Di Maria, bien présent au coup d’envoi à l’inverse de Paulo Dybala ou Mauricio Icardi, une nouvelle fois laissés sur le banc, le n°10 argentin a en effet égalisé dès la 12e minute. La première pièce de son triptyque.

Le Chili éliminé
Huit minutes plus tard, le quintuple Ballon d’Or récupérait le ballon dans les pieds d’un adversaire avant de trouver la lucarne d’une frappe du pied gauche. L’Argentine pouvait souffler. Et afin de lui éviter des frayeurs inutiles en fin de match, Lionel Messi parachevait son chef d’œuvre à l’heure de jeu d’un troisième but, d’une frappe à la trajectoire imparable en conclusion d’un numéro de soliste. De quoi devenir le meilleur buteur de l’histoire des qualifications à la Coupe du monde aux côtés de Luis Suarez, avec 21 buts chacun, et surtout permettre à l’Albiceleste de décrocher son billet pour la Russie.

Outre le Brésil, qualifié de longue date, l’Uruguay et la Colombie ont également obtenu leur qualification. L’Uruguay en s’imposant 4-2 face à la Bolivie avec notamment un but d’Edinson Cavani et un doublé de Luis Suarez et la Colombie en décrochant un match nul au Pérou 1-1 après l’ouverture du score de James Rodriguez. Corrigé au Brésil (3-0), le Chili est, lui, éliminé, le Pérou le devançant à la différence de buts à la cinquième place synonyme de barrages.

Ref : www.sports.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum