Les joueurs de l’OM harcelés avant Salzbourg

om

L’engouement autour de la demi-finale de Ligue Europa face à Salzbourg, jeudi, vaut aux joueurs marseillais d’être tout particulièrement sollicités pour avoir des places.

Quinze jours après avoir vu le Stade Vélodrome prendre feu face au RB Leipzig lors du quart de finale retour de Ligue Euopa, les joueurs marseillais peuvent s’attendre à une ambiance une nouvelle fois exceptionnelle, jeudi, à l’occasion de la première manche des demi-finales face à Salzbourg. Pour preuve, le vent de folie qui a soufflé sur la cité phocéenne au moment de la mise en vente des places, dimanche matin, les supporters en mal de sésame pour la grande soirée de jeudi faisant exploser les serveurs.

« La demande a été tellement importante aujourd’hui autour de cette demi-finale que l’Olympique de Marseille aurait pu remplir l’équivalent de trois stades Orange Velodrome pour ce match… », a justifié l’OM au moment de présenter ses excuses pour ces problèmes techniques fatals à de nombreux supporters. Les plus motivés peuvent certes encore se tourner vers le marché noir, mais il ne faudra pas regarder à la dépense au vu des tarifs pratiqués sur les sites spécialisés!

Les joueurs de l’OM sont d’ailleurs également victimes de cet engouement. Ils ont beau avoir eu droit à 150 places supplémentaires en plus des quatre billets habituellement alloués à chaque joueur, cela ne suffit pas à répondre à toutes les demandes. « Ils m’ont rendu fou », a d’ailleurs confié un membre du service communication de l’OM à RMC, Maxime Lopez confirmant être harcelé par son entourage plus ou moins proche. « Le téléphone chauffe vraiment, depuis dimanche surtout. Je me suis levé, j’avais une trentaine de messages par rapport aux places, des gens qui avaient besoin de places. Malheureusement, je ne peux pas aider tout le monde, a ainsi raconté le milieu marseillais à SFR Sport. C’est ma famille en premier, mes amis proches, et voilà . »

Le jeune Phocéen s’attend d’ailleurs à vivre une soirée mémorable, jeudi. « C’est vrai que je le ressens comme un truc de fou parce qu’une demi-finale de Coupe d’Europe on m’aurait dit ça il y a un an je ne l’aurais pas cru. C’est magnifique », a-t-il expliqué au sujet de l’ambiance du Stade Vélodrome.

Ref : www.sports.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum