Guardiola compte sur « le match parfait »

manu

Manchester City veut encore y croire au moment de retrouver le Liverpool FC, mardi soir en quart de finale retour de Ligue des champions à l’Etihad Stadium. Josep Guardiola estime pour sa part que tout est possible pour ses hommes.

Le 4 avril dernier, le Liverpool FC avait créé la surprise en quart de finale aller de Ligue des champions. Devant son Kop, la formation de Jürgen Klopp avait réussi à faire plier Manchester City (3-0), qui règne pourtant sur la Premier League depuis l’entame de l’exercice en cours et avait su jusqu’alors souvent se montrer impérial sur les grands rendez-vous. Mais la vista de Mohamed Salah et consorts avaient eu raison du collectif adverse. Et lorsqu’on perd une manche aller 3-0 à l’extérieur, difficile de croire en la qualification pour dernier carré. Mais Josep Guardiola ne sombre pas dans la morosité.

Le légataire du « football-total » version Johan Cruyff a sans doute tout mis en oeuvre en interne au cours des derniers jours pour mettre tous les atouts de son côté dans l’espoir d’inverser la tendance. Mais le Catalan ne se fait pas non plus trop d’illusion, surtout après le nouveau revers (2-3), à domicile qui plus est, concédé samedi face aux rivaux de Manchester United en Premier League, après avoir pourtant mené de deux buts. « La seule façon de jouer au football, c’est d’être positif. Je crois toujours au côté extraordinaire de ce sport, a-t-il précisé ce lundi en conférence de presse d’avant-match.

« Pour se qualifier, nous allons devoir réussir le match parfait, nous procurer des occasions et n’en concéder que quelques-unes, sur lesquelles il faudra bien défendre. Nous avons 90 minutes devant nous, et tout peut arriver. Tout ce que nous avons à faire, c’est essayer. Et nous avons déjà prouvé cette saison, même lors du derby, que nous sommes capables de nous créer beaucoup d’occasions ». Le 9 septembre dernier, les Reds n’avaient-ils pas sombré à l’Etihad Stadium (0-5) en Premier League ? « Et si nous ne sommes pas capables de faire face psychologiquement à ce challenge, ce sera une bonne leçon pour l’avenir, renchérit Guardiola. C’est un test, car le football est comme la vie, un défi ».

Ref : www.sports.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum