Fleur de lune (Spathiphyllum), faux arum

fleur

Le Spathiphyllum ressemble à s’y méprendre à l’arum mais aussi à l’anthurium si ce n’est la couleur : cette vivace rhizomateuse est une plante d’intérieur très courante, originaire des zones tropicales des Philippines, d’Indonésie et d’Amérique du Sud. La rusticité de ces plantes est donc limitée à 10°C minimum.

Ses feuilles vert foncé persistantes sont lancéolées avec une nervure centrale fortement marquée.

Les fleurs sont des spathes – d’où le nom de spathiphyllum – blanches ou crème avec un spadice central étroit verte et blanc, portées par de très longs pédoncules. Elles mesurent entre 10 et 20 cm de long. Plus la plante est grande, plus elle fleurira.

Sa croissance est assez rapide et elle a une grande longévité grâce à une culture assez facile. Soyez prudents car l’ingestion de toutes les parties de la plante rend malade.

Famille : Aracées
Type : plante d’intérieur vivace
Origine : Amérique du Sud, Philippines, Indonésie, Malaisie
Couleur : blanc crème
Semis : oui
Bouture : non
Plantation : printemps
Floraison : été
Hauteur: 60 cm à 1 m

Sol et exposition idéale pour planter un Spathiphyllum en pot

Le Spathiphyllum doit être planté dans un mélange de terre de bruyère, d’écorce et de sable, et il sera placé à l’abri du soleil direct.

Si toutefois votre climat vous permet de le mettre en pleine terre, choisissez un sol frais, humifère et bien drainé, qui soit à l’ombre.
Date de semis, plantation et rempotage du Spathiphyllum

Des semis peuvent être faits dans un germoir à 21°C au printemps mais mieux vaut diviser les racines à la fin de l’hiver quand les spathes sont fanés.

Sachez qu’une division de la plante tous les 3 ou 4 ans la rendra plus vigoureuse : ce rempotage se fait au printemps.
Conseil d’entretien et de culture du Spathiphyllum

Arrosez une ou deux fois par semaine en maintenant une forte hygrométrie : la vaporisation est recommandée ainsi que la pose du pot sur des graviers.
Maladies, nuisibles et parasites du Spathiphyllum

Le Spathiphyllum est facile à cultiver, il n’a pas d’ennemis véritables..
Emplacement et association favorable du Spathiphyllum

Dès lors que le sol est humide, le Spathiphyllum peut être associé à d’autres plantes ayant les mêmes besoins pour faire une jolie composition. Sinon, il se plait isolé en pot.
Variétés conseillées de Spathiphyllum

Le Spathiphyllum wallisii est le plus couramment rencontré dans les intérieurs : sa taille n’excède pas 60 cm et les spathes virent au vert avant de mourir. Le Spathiphyllum ‘Mauna Loa’ en est un hybride qui atteint pratiquement 1 mètre, avec des spathes d’un blanc pur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum