Diarra, la recrue indésirable ?

diarra

Arrivé au PSG en janvier dernier pour renforcer un entrejeu jugé trop restreint en quantité, Lassana Diarra n’est au final que rarement utilisé par Unai Emery. Le milieu de terrain défensif s’imaginait-il pouvoir être plus précieux qu’il ne peut l’être, ou le technicien basque a-t-il surestimé le nouvel arrivant ?

A désormais 33 ans, Lassana Diarra approche inéluctablement de la fin de carrière. Mais en janvier dernier, celui qui a été formé au Havre est parvenu à se relancer une énième fois, acceptant le challenge proposé par le Paris Saint-Germain. Après avoir passé de longs mois écarté des terrains ces dernières années, entre une expérience ratée à l’Anzhi Makhachkala, un conflit au Lokomotiv Moscou, une fin de contrat anticipée à l’OM et une pige sans intérêt à Al Jazira. C’est donc en quelque sorte un petit coup de force qu’a réussi le milieu de terrain défensif en réussissant à attirer un club de la stature de celui de la capitale française.

Cette signature était venue faire taire les mauvaises langues qui avaient décrit l’ancien Blue de Chelsea comme un petit usurpateur, lui qui était censé être en contact avec Tottenham ou Manchester United avant de filer aux Emirats en mai 2017. Puisque cet ambitieux PSG, décidé à conquérir l’Europe un jour, faisait confiance à Lassana Diarra, il apparaissait difficile de remettre en cause le niveau du premier concerné. Et pourtant… Un peu mois de trois mois après son arrivée, l’ex-Gunner d’Arsenal n’est rien de plus qu’un simple joueur d’appoint pour Unai Emery. Malgré les absences répétées de Thiago Motta, l’ancien international tricolore ne représente pas une solution valable aux yeux du Basque, qui lui préfère le plus souvent Adrien Rabiot ou Giovani Lo Celso.

Il a ainsi dû se contenter d’entrées en jeu tardives contre le Real Madrid en huitième de finale retour de Ligue des champions, ou même plus récemment en finale de la Coupe de la Ligue à Bordeaux. Incontestablement, l’ancien coach de Séville n’est pas convaincu par ce que peut apporter Lassana Diarra à son effectif. A-t-il été déçu du niveau de performance technique et physique de l’intéressé ? A-t-on menti au nouvel arrivant en lui faisant miroiter un rôle et un temps de jeu bien supérieurs ? A moins bien sûr que cette recrue n’ait pas été engagée à la demande du coach en janvier dernier. « Je connais le joueur, mais je suis très content des joueurs qui sont ici, avait-il ainsi rappelé, répondant à la rumeur de l’arrivée du vétéran tricolore quelques jours avant sa signature en janvier. « Mon opinion est importante, mais c’est Antero Henrique qui va décider », avait-il poursuivi. Si Emery ne voulait pas de Diarra, ce-dernier ne pouvait donc pas s’attendre à être mis dans les meilleures conditions pour s’exprimer. « Lass » n’a désormais plus qu’à attendre le départ de son boss, tout en espérant que celui qui lui succédera lui portera un peu plus d’attention…

Ref : www.sports.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum