Di Maria, le malaise

dimaria

Cantonné au banc depuis son retour de blessure, Angel Di Maria vit mal sa situation au PSG.

Le PSG a beau avoir livré un véritable récital, samedi, lors du choc face aux Girondins de Bordeaux (6-2), Angel Di Maria a passé une nouvelle soirée difficile. La faute à son déclassement dans la hiérarchie des joueurs offensifs parisiens. Blessé le mois dernier à la cuisse avec l’Argentine, l’ancien Madrilène avait jusqu’alors pris son mal en patience, acceptant ainsi de renoncer au déplacement à Montpellier le week-end dernier pour ne prendre aucun risque avant la réception du Bayern Munich en Ligue des champions.

Mais après avoir dû se contenter d’une grosse dizaine de minutes contre les Bavarois, Di Maria espérait sans doute retrouver une place de titulaire face à Bordeaux. Car si la MCN semble indéboulonnable aux avant-postes, « El Fideo » comptait en effet sur la rotation au milieu de terrain et notamment sur la nécessité de faire souffler Thiago Motta pour démarrer la rencontre. Un positionnement qu’il connait bien pour y avoir été à son avantage lors de son aventure madrilène.

Un départ en janvier ?
Hélas, c’était sans compter sur la confiance renouvelée par Unai Emery à Julian Draxler et ce malgré quelques récentes prestations pour le moins décevantes de la part de l’Allemand. Mais cette fois, l’ancien Loup de Wolfsbourg n’a pas laissé passer sa chance, participant pleinement au festival parisien avec un but, une passe décisive et plusieurs actions étincelantes. De quoi laisser penser que le capitaine de la Mannschaft lors de la dernière Coupe des Conféférations possède une longueur d’avance sur l’Argentin.

De nouveau relégué sur le banc, Angel Di Maria a certes remplacé Edinson Cavani dès l’heure de jeu mais le sort de la rencontre était joué depuis longtemps et l’Argentin n’a jamais été en mesure de briller. Ce qui explique sans doute sa sortie, tête basse, à l’heure de regagner les vestiaires, l’ancien Madrilène prenant à peine le temps de saluer Maxwell, le coordinateur sportif, venu à sa rencontre. Des états d’âme que l’Argentin essaiera d’effacer lors de la parenthèse internationale avec l’Argentine, malgré les difficultés de l’Albiceleste dans les éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. Et ce avant de se replonger dans le bain parisien et de réfléchir à son avenir, Angel Di Maria étant en effet annoncé parmi les joueurs susceptibles de partir lors du mercato hivernal afin de permettre de substantielles entrées d’argent au club de la capitale.

Ref : www.sports.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum