CONNAITRE, TRAVAILLER ET AMÉLIORER SON SOL

soil

Le comprendre pour s’appuyer sur ses forces et réguler naturellement sa composition.

1 – Connaître et préparer son sol : Avant tout, déterminer la nature du sol par les ‘mauvaises herbes’ qui y poussent, sa structure et sa composition. Le préparer à recevoir les plantes qui lui sont adaptées, et le préserver au fil des années.

2 – Enrichir son sol naturellement en matière organique et en azote grâce à des espèces végétales et en récupérant les déchets du jardin ou de la maison, fabriquer un humus indispensable au jardin.

OPTIMISER LA GESTION DE L’EAU
Apprendre à réduire sa consommation en privilégiant des plantes peu gourmandes en eau et en optimisant l’arrosage et la conservation.

3 – Privilégiez des plantes adaptées à la sécheresse

4 – Économiser l’eau : Récupérer l’eau de pluie et utiliser des systèmes économes pour l’arrosage.

5 – Réaliser un Paillage :
Préserver l’humidité et protéger vos plantations des mauvaises herbes.

TRAVAILLER AVEC LA NATURE POUR ENTRETENIR VOS PLANTES
La nature fait bien les choses, en apprenant à la reproduire, on facilite son entretien.

6 – Connaître les plantes compagnes :
Apprendre à utiliser les associations de plantes pour en tirer les bénéfices.

7 – Prévenir plutôt que guérir :
Prévenir les maladies et l’attaque des ravageurs en fortifiant les plantes, en piégeant les nuisibles, en alternant les cultures dans le potager.

8 – Adopter la lutte biologique :
Savoir utiliser des insectes auxiliaires pour lutter contre les ravageurs.

FAVORISER LA VIE SAUVAGE
Savoir accueillir et respecter la nature dans son ensemble

9 – Accueillir la faune et la flore
N’intervenez pas dans un coin de votre jardin : laissez la nature reprendre possession d’un petit coin de terre, la faune et la flore sauvage y recréeront un équilibre dont pourra profiter tout le jardin. Et aménagez différents habitats pour attirer de nombreuses et diverses espèces de plantes comme d’animaux ou insectes : mare, haie champêtre, prairie fleurie, nichoirs, mangeoires…

10 – Planter des arbres et des végétaux anciens ou peu connus :
Participer à la lutte contre l’effet de serre et à la réduction de la pollution atmosphérique et entretenir la diversité variétale.
Retrouver ainsi le goût des légumes peu communs (topinambours, panais, radis noir, roquettes…) et les variétés de fruitiers ou de rosiers anciens.

Ref: mag.plantes-et-jardins.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

FORUM DE LA MAURICIENNE
Réagir sur le forum